Bitcoin souffle sa bougie dans une économie en feu

 

 Marie-Josée BAYERLAIT   15:45   19 avril 2020

Le 11 mai 2020 se déroulera la prochaine division de la prime de minage Bitcoin (BTC). Un événement qui annonce une croissance de prix si l'on s'affaire aux précédentes réactions

En parallèle, le marché mondial s’effondre et les recommandations du Financial Stability Board (FSB) donne une image sauve-qui-peut des marchés des stablecoins.

 

Bitcoin souffle sa prochaine bougie dans une économie à feu et à sang

 
 

Le Bitcoin n’est pas passé de mode

Manque de bol pour les détracteurs, le Bitcoin défend son histoire et son potentiel avec un prix qui se situe autour des $7k depuis plusieurs jours après avoir atteint son plus bas de $3,8k le 13 mars 2020. Des investisseurs qui n'ont pas manqué de souffle à côté des prix de pétrole nord-américains qui s’affichaient à un prix négatif.

Une alerte rouge toutefois « atténuée » depuis par les pays membres de l’OPEP+ qui ont finalement trouvé un accord d’une ampleur sans précédent à l’image de la crise que traverse le monde et cela applicable dès mai 2020.

Néanmoins par effet de cliquet d’une psychologie instable sur les marchés, mieux vaut avoir un plan B -clin d’œil à la campagne crypto.com – avec un marché des cryptoactifs qui s’achète une bonne presse sur un Bitcoin valeur refuge qui conserve sa valeur d’avant crise après quelques bobos.

Malgré tout Il ne faut pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué et personne n’est à l’abri des prochains mouvements pavloviens que les institutions vont faire pour éteindre la crémation boursière en-cours.

 

Le Financial Stability Board (FSB) lève le lièvre du Stable Coin

Indéfectiblement les cryptos continuent de se cogner aux crêtes des vagues réglementaires. Dix « hauts niveaux » de recommandations ont été publiées sur le socalled global stablecoin (GSC) et déposées sur les bureaux respectifs des ministres des finances et des gouverneurs des banques centrales du G20 mercredi 15 avril au matin.

La version finale devait voir le jour en octobre 2020 mais d’ici-là, ce document consultatif explique face caméra que les stablecoins may also generate risks to financial stability, if they are adopted at a significant scale.

Une lecture entre les lignes qui présuppose que le risque pour les institutions est d’une part, une perte de contrôle des moyens de paiements et d’autre part, la démocratisation d’une finance inclusive -base à faible coût-.

Avec des problèmes plus larges telles que la politique monétaire, la souveraineté monétaire, la substitution de devise, la confidentialité des données ainsi que la concurrence et les questions fiscales. Gregory Raymond, journaliste spécialisé, synthétise les 67 pages dans son thread et offre une vue d’ensemble du contenu.

Attendons-nous à ce qui nous semblait possible devienne impossible et que la décentralisation fasse volte-face lorsqu’il sera question d’avoir comme sous-jacent une monnaie fiat. Mais les vrais combats sont ailleurs, et ce « petit pas » pourrait bien être le début d’une chasse aux sorcières aux cryptos-actifs.

 

POUR RESUME

C’est une tempête dans un verre d’eau qui devrait avoir de beau reste dans l’imagination des législateurs. Déjà gagnant sur le projet Libra complètement vidé de sa substance avec des rétropédalages à répétition ce type d’exercices de torsions devraient se multiplier entre la crypto sphère et le bloc institutionnel. Encore plus lorsque la bourse a moins de couleur qu’une TV polonaise. Néanmoins, la communauté a montré à plusieurs reprises qu’elle disposait d’un moteur silencieux qui finissait toujours par trouver sa vitesse de croisière. Alors tous en chœur : Joyeux Anniversaire Bitcoin !

 

 
 

Retour à la page d'accueil 

 

 

 Inscription à la Newsletters

 
 
E-mail
 

© 2019 par Marie-Josée BAYERLAIT